Chargement
RAJ

Réseau Afrique Jeunesse

Ensemble pour une jeunesse dynamique, active, responsable et engagée dans le processus de développement

CODE DE CONDUITE DES OBSERVATEURS DU RAJ

« Le Code de conduite des observateurs a été élaboré pour garantir que tous les observateurs se comportent conformément à des règles professionnelles et personnelles strictes, et que leur comportement est cohérent avec leur rôle d’observateurs indépendants et impartiaux. En effet, le rôle d’un observateur se limite à observer et à rendre compte. Les obser­vateurs n’ont pas le droit de prodiguer conseils ou assistance ni celui d’intervenir pendant les procédures de vote, de dépouillement, de décompte ou à tout autre moment du proces­sus électoral. Le Code de conduite des observateurs doit être respecté par tous les obser­vateurs du RAJ. Tout manquement sérieux à ce code aura pour conséquence le retrait de l’accréditation de l’observateur. »

  • Les observateurs maintiendront la plus stricte impartialité dans l’exercice de leurs fonctions et s’abstiendront constamment d’exprimer ou de faire preuve de parti pris ou de préférence à l’égard des autorités nationales, d’un parti ou d’un candidat, ou sur des questions de controverses liées au processus électoral.
  • Les observateurs devront exercer leurs fonctions avec réserve et sans intervenir dans le processus électoral. Ils pourront poser des questions aux agents électoraux et leur soumettre les irrégularités constatées, mais devront s’abstenir de leur donner des instructions ou de contredire leurs décisions.
  • Les observateurs resteront en fonction tout au long de la journée électorale et surveilleront également le dépouillement des bulletins. S’ils en ont reçu l’instruction, ils observeront également l’étape suivante de consolidation des résultats.
  • Les observateurs devront baser toutes leurs conclusions sur leurs observations personnelles ou sur des faits et preuves clairs et convaincants.
  • Les observateurs s’abstiendront de s’exprimer devant les médias sur le processus électoral ou le contenu de leurs observations. Tout commentaire fait aux médias devra se limiter à des informations d’ordre général sur la Mission d’Observation des Elections et le rôle des observateurs.
  • Les observateurs éviteront de prendre des risques inutiles ou inconsidérés. La sécurité de chaque observateur prime sur toute autre considération.
  • Les observateurs devront à tout moment avoir sur eux les documents d’identification prescrits qui leur auront été fournis par le gouvernement du pays hôte ou la commission électorale. Ils seront tenus de décliner leur identité à toutes les autorités qui en feront la demande.
  • Les observateurs devront respecter l’ensemble des lois et des réglementations nationales.
  • Les observateurs devront faire preuve à tout moment d’un comportement professionnel et de la discrétion personnelle la plus totale.
  • Les observateurs devront prendre part à toutes les réunions obligatoires de briefing (remise des instructions) et de débriefing (réunion de fin de mission) et respecter le plan de déploiement ainsi que l’ensemble des instructions qui leur auront été fournies par leurs mandants.

Le Coordonnateur
Daniel DA HIEN

Pacodi 148 Vues

Articles de la même catégorie

Camp Chantier International

Sous le patronage de Jacques Boukary Niampa, Maire de Tiato, Le Réseau Afrique Jeunesse organise, comme à l’accoutumé le camp chantier de reboisement. Titao fait la promesse de faire la différence avec les autres camps. Date du camp : 20 au 30 juillet 2012. Nulle part ailleurs ! Ca se passe au Burkina. Le camp chantier soufflera ses 12 bougies, alors pour ne pas le rater il faut s’y prendre tôt. Pourquoi ils sont des centaines de tous les continents du monde à s’intéresser à ce camp, vous aurez (...)

Lire la suite

Enfants travaillant dans les mines d’or en Tanzanie

(Dar Es Salaam, le 28 août 2013) – Des enfants, dont certains n’ont que huit ans, sont employés en Tanzanie dans des mines d’or à petite échelle, où ils courent de graves dangers pour leur santé et même pour leurs vies, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. Le gouvernement tanzanien devrait s’efforcer de réduire le recours au travail des enfants dans les petites exploitations minières, y compris dans les mines non réglementées et dépourvues de permis, et la Banque mondiale et les (...)

Lire la suite

Bulletin d'information

Newsletter

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Dernier album photo