Chargement
RAJ

Réseau Afrique Jeunesse

Ensemble pour une jeunesse dynamique, active, responsable et engagée dans le processus de développement

SAPOUY a accueilli le 16e camp chantier international de jeunes 2016.

Le thème retenu cette année était : « Jeunesse et accélération de la réconciliation nationale au Burkina Faso ». ll s’est tenu du 20 au 31 juillet 2017 à SAPOUY dans la province du ZIRO, située au Centre Est du Burkina Faso. Placé sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur le Dr Salifou DIALLO, Président de L’Assemblée Nationale du Burkina Faso, il était co-parrainé par le Dr Smaila OUEDRAOGO, Ministre de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion Professionnelle et de l’Honorable Madame SAKANDE / BENAO Reine, Député à l’Assemblée Nationale du Burkina Faso

La lutte contre la désertification est une action qui concerne toutes les couches sociales du Burkina et particulièrement sa fraction jeune car elle figure parmi les premières victimes de la dégradation de l’environnement.
Pleins d’idées et de dynamisme, les jeunes sont capables de beaucoup de bouleversements pourvus qu’ils soient associés aux programmes qui les concernent ; c’est ce à quoi le Réseau Afrique Jeunesse s’emploie, à travers son programme d’implication de la jeunesse dans la lutte contre la désertification.
Cette activité qui entre dans le cadre global de la mobilisation des jeunes pour une citoyenneté responsable en vue d’un développement durable, a réuni quatre cent (400) jeunes provenant d’horizons socioprofessionnels et de pays divers. Ainsi, il a été le lieu de rencontres et d’échanges pour les jeunes de plusieurs pays à savoir le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Niger, le Mali, le Togo, le Ghana, le Bénin et le Sénégal, etc. Ils ont vécu les mêmes réalités pendant deux semaines, guidés par un esprit de bénévolat et ils ont mis à profit leur temps pour contribuer à la réalisation d’une œuvre utile alliant la culture de la paix, le renforcement de la cohésion sociale et la protection/restauration de notre environnement.
Durant le séjour à SAPOUY, plusieurs activités ont été menées à savoir :
 des activités de plantation d’arbres,
 des activités d’éducation environnementale,
 des Activités de formation,
 des Conférences-débats : « Les enjeux mondiaux de la désertification : quelles alternatives aujourd’hui ? » ;
 des cadre de réflexion autour de la thématique « Jeunesse et écocitoyenneté » ;
 des activités de développement personnel en citoyenneté responsable et leadership des jeunes ;

 l’organisation d’une session de formation des jeunes sur la prévention et la résolution non-violente de conflits (« le rôle et la place de la jeunesse dans la constitution d’une paix durable au Burkina »)
 Conférence publique sur le thème "les jeunes et l’Internet : « Combattre la radicalisation et l’extrémisme »
En plus des activités éducatives, plusieurs activités ludiques ont été organisées. On peut citer les projections de films suivies de débats, des matchs de football et de volley-ball, des jeux d’intégration – animation, nuit des communautés (danses et chants traditionnels des communautés représentées), etc.
A l’issue du camp, environ 16000 arbres ont été planté. Au-delà du reboisement, les participants satisfaits de leurs séjours ont promis de mettre en application les connaissances reçues dans leurs communautés respectives, afin d’y instaurer la paix, la bonne gouvernance et partant de là le développement durable.

Da Hien Donald 99 Vues

Bulletin d'information

Newsletter

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Dernier album photo