Chargement
RAJ

Réseau Afrique Jeunesse

Ensemble pour une jeunesse dynamique, active, responsable et engagée dans le processus de développement

Suivi des investissements sociaux et économiques des sociétés minières : les leaders communautaires outillés.

Au-delà des avancées quantitatives enregistrées dans le secteur minier, il convient de s’interroger sur les retombées de l’activité minière pour les communautés en particulier et pour le pays en général.

C’est dans ce contexte que le RAJ a envisagé, par le biais du Monitoring communautaire, d’accompagner les communautés riveraines des exploitations minières dans le suivi et l’évaluation des investissements économiques et sociaux effectués par les entreprises minières au niveau local. Cet accompagnement s’est effectué à travers des sessions de formation des leaders communautaires sur l’utilisation des outils de monitoring communautaire des dix (10) zones impactées par l’exploitation minière et la mise en place d’un comité de monitoring communautaire dans chacune de ces localités. Il s’agit des localités suivantes : Wona pour la SEMAFO ; Bagassi pour ROXGOLD, Sabcé pour BISSA GOLD, Sona pour INATA ; Taparko pour SOMITA, Essakane pour IAM GOLD, h Perkouan pour NANTOU mining ,youga pour BMC, Namissiguima pour ENDEAVOUR mining de Karma et Houndé pour ENDEAVOUR mining.

Pourquoi effectuer le monitoring communautaire sur les investissements sociaux et économiques des sociétés minières ?

Le monitoring est effectué pour :
• S’assurer de l’effectivité, sur le terrain, des investissements économiques et sociaux réalisées par les entreprises minières ;
• s’assurer que ces investissements répondent aux besoins des communautés bénéficiaires ;
• s’assurer des coûts réels de ces investissements ;
• s’assurer du respect des délais impartis à la réalisation de ces investissements,
• rassurer les communautés des efforts entrepris par les sociétés minières à leur endroit ;
• susciter les entreprises à en faire davantage au profit des communautés.

Différentes phases de mise en œuvre du monitoring
Le monitoring communautaire des investissements socio-économiques consiste à rendre plus utile les investissements au profit de la communauté bénéficiaire.
Le processus de monitoring se résume en quatre grandes phases que sont :
 La phase préparatoire ;
 La phase de déroulement ;
 La phase de restitution ;
 La phase d’exploitation des résultats.

 Phase préparatoire
Elaboration du calendrier de monitoring qui doit tenir compte de la disponibilité des personnes ressources auprès de qui les agents de monitoring récolteront les informations sur les investissements des sociétés minières.
Le calendrier doit également tenir compte du temps de remise des données recueillies auprès des leaders d’opinions aux comités de monitoring. Il faut aussi prendre des dispositions en vue de rendre disponibles les outils de collecte de données
 La phase de déroulement
Tous les acteurs doivent recevoir le programme de déroulement du monitoring. Il est conseillé de communiquer le calendrier de passage chez les personnes ressources au moins une semaine à l’avance.
.Les relais communautaires se chargeront de la collecte des données

 Comment conduire le monitoring ?
L’exécution du monitoring consiste :
1. D’abord à expliquer aux acteurs (leaders d’opinions) les objectifs de l’activité ;
2. Ensuite leurs poser des questions pour recueillir les informations ;
3. Enfin traiter, analyser et mettre les informations sous forme de rapports, qui seront transmis à qui de droit.
La transmission des résultats du monitoring au bureau du comité de monitoring par les relais communautaires doit être rapide pour permettre au bureau de prendre des mesures en temps opportun.

 La phase de restitution
La restitution consiste à présenter les résultats du rapport de suivi des investissements sociaux et économiques réalisés. Ces restitutions auront lieu au niveau villageois et lors des espaces de dialogue et de partages d’expériences au niveau régional.
La restitution doit être suivie de recommandations.C’est l’étape fondamentale mais qui est souvent négligée. La restitution des résultats du monitoring doit prévoir les actions pertinentes regroupées dans un plan de plaidoyer.
Ce plan sera discuté lors du tout prochain espace de dialogue citoyen.

 La phase d’exploitation des résultats
Elle consiste à apprécier les résultats du monitoring et à prendre en compte les recommandations pour atteindre l’objectif fixé. On fait ressortir les forces et les faiblesses rencontrées qu’il faut améliorer.
Les espaces de dialogue citoyen sont des cadres qui permettront aux comités de monitoring communautaire d’échanger sur les contributions des sociétés minières au développement local. Ces espaces serviront également à interpeller les compagnies minières ou les autorités locales sur d’éventuels manquements et/ou écarts constatés.

Da Hien Donald 21 Vues

A LA UNE

Bulletin d'information

Newsletter

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Dernier album photo